Connectez-vous S'inscrire
USM Malakoff Athlétisme
USMM  - Athlétisme USMM  - Athlétisme
USM Malakoff  - Athlétisme


Stage Monte Gordo : récit par Marco



Le jour d’arrivée Marco resta fainéanter dans sa chambre tandis que Jimmy et Mustapha, ses compagnons de chambrée firent un footing de 45 minutes avec la plupart des membres du groupe des fondeurs. Vers 17 heures le groupe partit soit pour un footing long soit pour une séance de fractionné en l’occurrence une pyramide 200-300-400-500-400-300-200 avec à la tête du groupe Baptiste et Joel. Au retour on fit un petit détour par la plage. Initialement seul Marco ne faisait pas trempette malgré les encouragements du groupe. Devant ce refus Joel et Mustapha prirent les devants et le jettèrent sans ménagement à la bail : il n’y a plus de respect pour les ainés !
Le lendemain matin rendez-vous fut pris à 7 h 30 avec tout le groupe pour un réveil musculaire de 30 minutes environ. A 10 heures certains ont remis le couvert pour une séance de PPG sur la plage avec notamment Mustapha. ,
En fin d’après-midi le groupe réalisa une séance de volume soit 40 minutes entre 75 et 80 % de la VMA. En tête du peloton on trouvait le tandem Frédéric-Mustapha suivi à quelques encablures par Marco.
Une autre partie du groupe réalisa pendant ce temps la une séance de fractionné. On notera notamment la performance de Jean-Jacques, l’ultra fondeur qui, accompagné de Christophe, réalisa 10 fois 800 en 3 min 37 sec ce qui lui permet de viser moins de 3h 45 min à son prochain marathon, en l’occurrence celui de Dusseldorf.
Le lendemain matin, comme à chaque fois, réveil musculaire de 30 min pour les uns et de 1h pour les autres (Zohra et Lyne). Chacun garda des forces pour la séance de l’après-midi au cours de laquelle Joel voulait absolument fumer Marco sur 1O fois 300. Mais en fait ce duel n’eut pas lieu car ils ne partirent pas en même temps ! Pendant ce temps la Valérie et Jimmy réalisèrent leurs 8 fois 300 m en
1 mn 09 sec, 1 mn 12 sec et 6 fois 1 mn 10 sec.
La journée suivante fut consacrée à la visite de Séville. Puis le groupe retrouva ses habitudes avec le footing du matin au réveil à jeun, la fin d’après-midi étant consacrée à une séance de 6 fois 400 m avec une récupération longue de 4 min environ. Ce fut l’occasion pour chacun d’affoler les chronos. Les coureurs ont fait leurs séries en solo ou en binôme. Parmi les coureurs en solo Mustapha atteignit les 1 min 04 sec au 400 m et Fredo  1 min 09 sec. Un binôme Joel, Marco se constitua le second ne pouvant rien contre le premier sur le dernier tour de piste (1 min 04 sec contre 1 min 12 sec). Quoiqu’il en soit
Les deux respectèrent l’objectif de 105 % vma de moyenne. Jimmy, quant à lui, ne put suivre jusqu’au bout Valérie qui finit en trombe le dernier tour en 1 min 23 sec, une bonne préparation pour le 800 des interclubs. Zohra, de son côté, respecta bien ses allures affichant une régularité exemplaire entre 1 min 21 sec et 1 min 23 sec.
Le Dimanche était ensuite programmée la sortie longue. C’est Lyne et Zohra qui ouvrirent le bal aux aurores. La première courut 2 h 15 et la seconde 1 h 45. Un groupe plus nombreux partit plus tard à 10 h. Il comportait 8 coureurs ou coureuses à savoir Valérie, Nadine, Jimmy, Joel, Marco, Jean-jacques, Christophe et Laurent. Au départ tout le monde resta groupé à une allure de 9-10 km/h jusqu’à  Vilaréal puis la troupe se scinda en deux demi-groupes pour faire environ 1 h 30 min ou environ 2 h. Valérie, Jimmy et Nadine sont revenus par la pinède, Valérie se rapprochant parfois de son allure seuil à 4 min 48 sec au km avant de se laisser rejoindre par ses deux coéquipiers. L’autre groupe prit la direction de Castro Marim puis San Bartoloméi. Peu après Castro Marim, Joel s’envola littéralement et personne ne put prendre à ce moment la sa foulée. Il attendit cependant ses coéquipiers un peu plus loin et
tout le monde resta groupé pour les derniers kilomètres. Au total la sortie de ce second groupe dura 2 h 05 avec seulement quelques gouttes de pluie et une absence de soleil ayant évité une chaleur qui aurait pu peser sur les organismes.
Enfin arriva le dernier jour du stage. Après le réveil musculaire du matin une séance de fractionné était au programme à 16 h sur la ligne droite bitumée dans la pinède : il s’agissait d’effectuer 1000 – 500 - 500 – 250 – 250 avec de courtes récupérations. La troupe était emmenée par Mustapha (3 min 20 sec sur le mille) puis Frédéric (3 min 30 sec) puis le binôme Joel-Marc (3 min 38 sec) puis un tandem Valérie
(4 min 23 sec) et Jimmy (4 min 28 sec).  Les chronos furent jugés très satisfaisants par le coach Baptiste. Ainsi Valérie se mit en confiance en vue des interclubs avec des chronos de 54 sec et 53 sec sur les 2 250  pour un objectif de 56 sec. Zohra fit la séance plus tard de son côté avec pour les amateurs de chiffres un temps de 4 min 6 sec sur le 1000 et de 1 min 55 sec sur le 500.
Le stage touchait alors à sa fin : une fois les valises faites beaucoup allèrent prendre un pot après le repas à Monte Gordo.      
 

Rédigé par Frédéric Guillot le Jeudi 26 Avril 2018




À L'AFFICHE

Meeting André Motard 2018-

Meeting André Motard 2018-