USM Malakoff  - Athlétisme

Championnats de France d'Ekiden à Liévin



Ce week-end les six plus vaillants coureurs et coureuses de l'USMM Athlétisme (enfin surtout les seuls qui n'étaient pas inscrits à Paris Versailles ;-)) sont partis défendre les couleurs de notre club aux Championnats de France d'Ekiden qui se déroulaient à Liévin.... et il en a fallu du courage!
Nous voilà donc en route pour LE NORD, samedi vers 15H30 sous le soleil et dans la bonne humeur.
Après presque 2h30 de route nous voilà arrivés devant le fameux stade couvert régional de Liévin. Waouh! Quel stade, ça promet pour demain. Retrait des dossards, du magnifique t-shirt orange (!!) et nous voilà partis pour une inspection minutieuse de la zone de relai (Nathalie avait vraiment besoin d'être rassurée) et une reconnaissance du parcours. Et là se fut le drame.... le parcours n'est fait que de montées et de descentes... on nous avait pas dit que c'était la version du cross de l'Ekiden, personne n'a apporté ses pointes!
Trêve de plaisanterie le parcours s'annonce difficile avec beaucoup de relance, une première moitié plutôt en descente et une 2ème moitié en faux plat montant avec une belle côte de plus d'1 km pour finir. Que du bonheur! Pour ce qui est des 2km 195 en plus de Thomas, ce sera la surprise demain 😊. En tout cas il fait beau, plutôt bon et cette petite balade nous a mis en appétit.
Nous voilà donc parti pour déposer nos affaires à l’hôtel et direction le centre ville de Lens pour le diner.
Bon Fred tu nous expliqueras mais le centre ville de Lens un samedi soir... comment dire.... euhhhh.... ce n'était pas très vivant. De toute façon on est des sportifs de haut niveau (on est là pour les championnats de France quand même), nous allons donc manger bien sagement.... des pâtes ????? point du tout, de la viande et des frites. Comment ça ce n'est pas un repas de sportif? L'important c'est de se faire plaisir non?
Le ventre bien rempli nous rentrons nous coucher. Réveil dimanche à la cool, le départ de la course n'est qu'à 11h.
Après une très bonne nuit et un petit déjeuner somme toute plutôt classique direction le fameux stade de Liévin.
Tout se déroule bien et l'organisation est top: un parking juste à côté du stade pour se garer, les gradins du stade pour laisser les affaires et assister aux différents passages de relai et des toilettes un peu partout (c'est important les WC quand même, non?).
Première du relai je pars donc m’échauffer un peu avec Nathalie. On se refait une partie du parcours et oui la coté finale est toujours là et encore plus impressionnante qu'hier. Stratégie de course élaborée par nous 2: tu cours vite les 2 premiers km, tu maintiens ce que tu peux sur le 3ème, tu commences à avoir un peu mal sur le 4ème et sur le dernier tu serres les dents très fort en donnant tout ce que tu as.... et surtout tu penses très très fort au fait que juste après la côte il y a une toute petite descente pour arriver dans le stade, youpi!!
11h et quelques secondes, le départ est donné. On se croirait vraiment à un départ de cross, ça joue des coudes, une descente, une côte, un faux plat descendant, une montée.... tout ça dans le 1er km. Et ça va vite, je m'accroche comme je peux mais je sens que je ne suis vraiment pas très bien placée. Je suis à la lettre notre "stratégie de course" et forte de mon expérience de traileuse du dimanche, je double quelques filles sur la côte finale. Passage du relai à Jean François (21min 44s à ma montre).
Ca y est je suis libérée, maintenant il va falloir encourager le reste de l'équipe.
JeF se débrouille comme un chef, il remonte sans surprise quelques équipes mixte. Il semblerait que nous sommes dans le top 15. Mais ça va très très vite devant. Il fait chaud, très chaud, le soleil commence à taper (on n'a pas dit qu'on était dans le nord???).
Ensuite c'est Nathalie, sans sa bouteille d'eau à la main 😉 ... objectif: aller plus vite que moi!
Puis Younès, qui assure comme prévu et nous fait gagner quelques places
Anne B, qui trouve le moyen de poser pour la photo, de nous parler (pour la peine vous aurez la photo en fin d'article, elle vaut le détour) et de faire un magnifique chrono malgré le profil du parcours
et enfin Thomas qui va découvrir avec bonheur que les 2km et quelques supplémentaires s'est tout simplement un aller retour sur la fameuse côte et ce au début du parcours.... que du bonheur.
Après 2h42min et 2secondes, Thomas passe en beauté la superbe ligne d'arrivée dans le stade... 34 secondes avant la première équipe féminine!
Nous finissons 13ème équipe mixte sur 29 et surtout très contents de cette belle expérience.
Nos temps officiels:
Florence, 5000m, 22'14'' (je crois ma montre ou le chrono officiel??????)
Jean François, 10000m, 34'58''
Nathalie, 5000m, 22'12'' (comment ça tu m'as battu de 2s???)
Younes, 10000m, 36'01''
Anne B, 5000m, 21'19''
Thomas, 7195m, 25'21''
Et voilà la fin de notre aventure, il n'y a pas à dire, l'Ekiden est vraiment une très belle épreuve de l’athlétisme... quoi de plus beau que de courir et se dépasser pour l'équipe, pour le club?
Rendez vous très bientôt pour la prochaine course qualificative et pour la revanche aux prochains championnats de France... et cette fois-ci avec j'espère une équipe par catégorie. A bon entendeur salut 😉.


Rédigé par Florence Assibat le Mardi 26 Septembre 2017



Nouveau commentaire :



À L'AFFICHE

44es Foulées de Malakoff

44es Foulées de Malakoff
Renseignements prochainement sur TopChrono.










LES NEWS

Kinder day

05/10/2017 - Gérald Lombion

PLAN OCTOBRE 2017

03/10/2017 - Gérald Lombion

Championnats de France d'Ekiden à Liévin

26/09/2017 - Florence Assibat