USM Malakoff  - Athlétisme

10km d'AUBERGENVILLE



Olivier, Olivier, Olivier....
Que dire de ce magnifique Dimanche? Puis-je me permettre de narrer tes exploits?
Aller, je me lance, tu me corriges si je me trompe, mais je vais relater le plus fidèlement possible cette mémorable matinée...


Et oui, levé à 6h00 pour partir à 6h50 direction Aubergenville pour un 10km qui se promettait d'être explosif en terme de chrono, les jambes le démangeaient déjà.
Arrivé 1h45 avant le début des festivités, Olivier semblait tout guilleret, voir euphorique dans les vestiaires puis lors de l'échauffement...
Mais il ne se trouvait pas en terrain conquis (Et oui, ce n'est pas Malakoff ici!), le stress commençait à grimper à mesure que les minutes pré-compétitives s'étiolaient...
Néanmoins, il le sentait intérieurement ; la quête du Graal, c'était AUJOURD'HUI i[(ou un autre jour, mais bon tant qu'affaire...).]accompagné de l'émérite Sir Cosimo, RIEN ne pouvait plus les faire reculer (Si ce n'est le starter qui serinait lascivement "les pieds derrière la ligne, on recule, aller...).
Et PAN! (Non, il ne s'est pas fait assommer, ce sont les fauves qui sont lâchés).

Et là que dire, Olivier tel un félin se jetant sur sa proie prend la tête de la course. Quelle bravoure ou quelle inconscience me direz-vous.
Malgré l'oubli de son chrono at home, Olivier sent les kilomètres défiler, le chrono, IL VA LUI FAIRE LA PEAU.
Arrivé au 5°km en 16'16"( 1" d'avance sur le temps escompté, du lourd quoi!), bien que Monsieur Cœur Vaillant soit toujours en tête, il sent le souffle haletant de ses concurrents au creux de son cou. Le 6°km, 7°km, 8°km, 9°km.
Et là il le sent, c'est ici qu'il faut attaquer, y'a du lourd avec lui, mais en tant que coureur pistard, il sait qu'il PEUT, QU'IL DOIT ATTAQUER.

Accélération explosive, ça passe ou ça casse on ne se retourne pas, on y croit, on tient jusqu'à la ligne ou le speaker scande son nom ainsi que celui du club qu'il représente.
3'05" au dernier KILO! Lui qui ne pensait pouvoir renouveler son exploit de 2006 lorsqu'il avait terminé en 3'07"!
Il a finit, il est heureux notre Olivier, il a battu son RECORD PERSO sur 10km et cerise sur le gâteau, il finit premier.
La suite, vous l'imaginez : Petite récup' dans l'attente d'un appel au podium qui se fait attendre.
Ca-y-est, le speaker prend le micro, à l'aide d'un listing informatique résumant les résultats, il s'éclaircit la voix et appelle..... Ahhhhhhhhh non quel Larsen.... Le micro semble avoir un problème, un son strident retentit.... Mais qui va stopper ce vacarme?
Olivier lève la main, l'œil hagard est stoppe ce boucan d'enfer.
Il est 6h00, il faut se lever car le réveil vient de sonner, il est 6h00, nous sommes le 1° Avril et les 10km d'Aubergenville ne vont pas l'attendre...

OLIVIER G.......... 32'32".................18.44km/h...........18°/674......R.P.
CHRISTOPHE D....39'08".................15.33km/h..........234°/674
PASCAL P............41'07".................14.59km/h..........299°/674
YANNICK.............45'10" (Aller, la barre des 45kg passera avec celle des 80'00"... me serais-je trompée quelque part?).


Rédigé par mc le Lundi 2 Avril 2007





À L'AFFICHE

44es Foulées de Malakoff

44es Foulées de Malakoff
Renseignements prochainement sur TopChrono.










LES NEWS

Kinder day

05/10/2017 - Gérald Lombion

PLAN OCTOBRE 2017

03/10/2017 - Gérald Lombion

Championnats de France d'Ekiden à Liévin

26/09/2017 - Florence Assibat